Spiritualité, Nouvel-Age - Channeling
Un être de lumière m’a contactée

Interview de Régine Françoise Fauze. Régine Françoise Fauze a développé une disposition naturelle, celle de recevoir des messages de son guide avec lequel elle est en contact depuis 1988. Mais c’est en 1999 qu’une nouvelle aventure l’attend : une entité de lumière lui a demandé de transmettre des instructions pour que l’humanité change de cap ! Explications.

Le 24 mai 2002, deux heures avant sa toute première conférence à Paris, Régine Fauze nous reçoit à son hôtel avec son compagnon. L’accueil est chaleureux et le courant passe ! Régine vient de publier son troisième ouvrage et son éditeur canadien la considère déjà dans la lignée des Lee Carroll (Kryeon) et autres Neale D. Walsh (Conversation avec Dieu) qu’il publie en français. Dans le cercle de moins en moins restreint des channels français, Régine occupe, avec Jean-Claude Genel, une place de choix. Les messages de Soria constituent un enseignement à caractère spirituel destiné à nous sensibiliser à l’urgence de quitter l’ancien monde pour entrer dans le troisième millénaire. Cependant, transmettre des messages est une chose, les vivre en est une autre. Régine Fauze en témoigne.

Comment s’est produite votre rencontre avec vos guides ?
Début 1988, un concours de circonstances m’a permis d’acheter un livre qui allait changer le cours de ma vie. Sur le chemin de ma banque où je devais faire un dépôt d’argent, je me suis arrêtée dans une librairie que je connais bien. Suivant l’intuition d’une amie qui m’accompagnait, j’ai attrapé une boîte en carton perchée sur un rayonnage. A l’intérieur, j’ai trouvé un livre d’apparence tout à fait anodine. Je l’ai feuilleté et je suis tombée sur une phrase qui disait que l’on peut être en contact et dialoguer avec ses guides. Le prix du livre correspondait au montant de la somme à déposer à la banque ! Ce jour-là, je n’ai pas déposé d’argent, mais je suis revenue avec ce livre.

Qu’avez-vous fait ensuite ?
Pendant les huit jours qui ont suivi, j’ai décidé d’entrer en contact avec mon guide. Dès mon réveil, je posais des milliers de questions en continu. Elles étaient tout ce qu’il y a de plus “ bêtes ” (rires) et ça n’avait aucune espèce d’importance pour moi, tant j’étais focalisée sur le processus de mise en route du contact avec mon guide. Au début, les réponses étaient faites de “ oui ” ou “ non ” ! Progressivement, des phrases se sont imposées et le contact avec mon guide est devenu permanent.

Que vous disait votre guide ?
Il m’invitait surtout à travailler sur moi, me détendre, faire confiance à la vie et à me “ couler ” dans la vie sans trop me poser de questions. C’était comme une litanie renouvelée pendant plusieurs années, ponctuée de temps en temps par des visites d’autres personnages de lumière qui m’apportaient de courts messages. Puis, ces visites sont devenues plus fréquentes environ un an avant l’arrivée de Soria. À ce moment, j’ai eu la visite d’êtres que je n’imaginais même pas exister. J’ai alors pris conscience de l’amplitude de la vie dans les autres univers et de tous les “ postes d’observation ” que ces êtres occupent pour nous aider à sortir de l’impasse dans laquelle l’humanité et la planète se trouvent.

Avez-vous suivi les conseils de vos guides ?
Oui. Depuis l’entrée des guides dans ma vie, j’en suis devenue beaucoup plus responsable, comme de mes pensées et de mes faits et gestes. Ils m’ont appris que tout ce que je faisais dans mon quotidien avait une répercussion sur ma vie familiale, sur la vie de mon entourage, mais également sur celle de la France, de la planète et, au-delà, sur la vie de l’univers. Au fur et à mesure, ils m’ont appris à me centrer, à moins me disperser. Ils me demandaient d’être beaucoup plus “ souple ”, parce que mon propre état de stress influait sur mon environnement. Donc, à partir de 1988, j’ai dû vivre différemment : apprendre à mieux me nourrir, acheter beaucoup plus en conscience, faire des choix, dire “ oui ” ou “ non ” en sachant pourquoi.

Qu’est-ce que cela a changé pour vous ?
Depuis toute petite, j’ai toujours dû faire des choix délicats. Quand mon guide est entré dans ma vie, j’ai continué à prendre mes décisions selon mes convictions quant à la direction à donner à ma vie. Donc avec ou sans lui, j’aurais pris les mêmes décisions. Un mois après avoir établi le contact avec mon guide, ma vie a totalement changé. J’étais une solitaire et j’ai rencontré Didier avec qui j’ai commencé ma vie de couple. J’avais une vie sociale bien établie, facile, avec un métier qui me passionnait et brutalement, j’ai perdu mon travail ! J’ai pris les décisions qui s’imposaient : me soigner, reprendre ma vie en main et suivre l’enseignement de mon guide. Je suis entrée dans une période d’introspection et d’acceptation de cette descente au fond de moi-même sans point de repère. Et puis, il a fallu régler les problèmes du couple que nous formions, Didier et moi. Tout cela a duré dix ans.

Donc Soria se manifeste en 1999. Comment ce contact s’est-il produit ?
Cela s’est produit après qu’il m’ait été dit : “ Dans 48 heures, tu seras mise en contact avec un être élevé de lumière qui va te transmettre des mots. Ces mots formeront un livre et il sera édité. ” J’ai longtemps pensé que c’était un gag et que je devais rester prudente. Toujours est-il que Soria est arrivée à l’improviste dès le lendemain. Elle m’a simplement parlé “ dans ma tête ” comme elle le fait toujours depuis. Mais jusqu’à ce que mon éditeur m’annonce qu’il était intéressé par la publication du livre de ces enseignements, je suis restée sur l’impression première que mon guide m’avait lancé un grand gag cosmique ! (rires)

Qu’avez-vous ressenti de particulier avec Soria ?
Avec l’arrivée de Soria, je me suis trouvée en paix… tout en restant un peu sur mes gardes ! (rires). J’ai eu très vite l’impression d’être vraiment à ma place et j’ai mieux compris tout ce que j’avais traversé. La paix est donc entrée avec Soria, progressivement. En même temps, j’ai assisté à des synchronicités extraordinaires. A travers des petits faits de la vie de tous les jours, tout est entré dans une spirale d’élévation et s’est progressivement ouvert.

Quels sont les grands thèmes abordés par Soria ?
Soria nous rend progressivement notre mémoire ancestrale : le premier instant de notre création, notre voyage dans les univers, notre arrivée ici sur cette Terre... Elle nous donne ainsi des clefs pour reprendre possession de notre corps, de notre pensée et de nos actions. Mais surtout, elle s’attache à nous rendre notre place dans la famille universelle. Elle explique que, dans les ouvertures que nous allons vivre avec tous les mondes, nous devrons prendre conscience de qui nous sommes, de ce que nous avons déjà réalisé, pourquoi nous sommes là et ce qui est attendu de nous.


--------------------------------------------------------------------------------
L’être solaire
Avec son quatrième livre, L’être solaire, Soria développe le thème de l’amour christique qui trouvera, d’après Régine Fauze, son prolongement dans ce qu’elle nomme “ l’amour solaire ” et qui serait l’expansion de l’amour christique incarné voici 2000 ans par Jésus. Afin de rendre plus concret le travail demandé par Soria, des cercles de parole supervisés par Régine Fauze et son compagnon Didier devraient voir le jour début 2003 (1). De quoi montrer que vivre les messages au quotidien est possible et... urgent !


(1) Les informations relatives à ces ateliers seront transmises à partir de décembre 2002.

Propos recueillis par Jean-David Maisse
Extrait du numéro 31 du magazine "Les 3 Mondes" - Septembre / Octobre 2002




Un être de lumière m’a contactée (Spiritualité, Nouvel-Age - Channeling)    -    Auteur : MARIE.C - Canada


3813 visiteurs depuis 2007-06-16
dernière mise à jour : 2007-06-16

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #406