Spiritualité, Nouvel-Age - Autres
Piri Reis

Voilà encore un sujet des plus passionnant, mais commençons par le commencement si vous le voulez bien. Tout d'abord qui est Piri reis ? Piri Ibn Haji Mehmed fut un grand amiral ("Reis" en Turc) de la flotte turque ayant vécu au XVIe siècle. Fin lettré, il était passionné de cartographie et collectionnait les cartes, il était en outre lui même un excellent cartographe. Lors d'une bataille, l'oncle de Piri fit prisonnier un marin, un ancien pilote de l'expédition de Christophe Colomb vers le Nouveau Monde. Le pilote avoua que Colomb n'était pas parti à l'aveuglette comme on le croyait, mais que, non seulement il possédait déjà des cartes et un livre, mais qu'en plus le pilote les avait encore! Il les montra à Piri, qui put vérifier leur exactitude... En 1513 et en 1528, l'amiral dessina deux cartes du monde, compilant les données de toute sa collection et, plus tard, écrivit le Kitab-i-Bahriye (Livre de Navigation) dans lequel on trouve en plus 215 cartes représentant principalement les rives de l'Atlantique. C'est de cet ouvrage que l'on tient l'ensemble des informations de l'histoire. Il y est dit que non seulement il recopia des cartes de Colomb, mais aussi des cartes datant d'Alexandre le Grand! Il cite aussi St Brandan, Nicola Giuvan, Anton le Génois, etc.. Il y a aussi des apports de l'expédition de Cabral, qui découvrit le Brésil en 1500 lors d'un voyage vers l'Inde. D'étranges particularités, comme une légende irlandaise écrite en haut de la carte, montre que Piri s'est aussi inspiré d'autres cartes européennes. Par la suite, ce n'est qu'en 1929 que ces cartes furent retrouvées par un groupe d'historiens alorsqu'elles dormaient dans un coin de la bibliothèque du palais de Topkapi à constantinople.


Alors que voit on exactement sur cette carte ? Cette carte représente en fait l'océan atlantique (au centre) avec l'Europe et l'Afrique d'un coté ( on distingue clairement, en haut a droite, une partie de la France avec la Bretagne, l'Espagne et le Portugal, le détroit de gilbraltar et une bonne partie des cotes ouest africaine) et les cotes de l'Amérique de l'autre. Jusque là rien d'extraordinaire puisque Christophe Colomb découvrit l'Amérique en 1498 et que cette carte date de 1513 ce qui laisse une période de 15 ans pour découvrir les cotes de l'Amérique (ce qui semble être un délai acceptable) et en faire une carte détaillée. Alors voyons ce qu'on révélé les études effectuées sur ces cartes.

Le premier à s'y intéresser fut le capitaine Mallery, officier ingénieur à la retraite ayant travaillé au bureau hydraulique de l'US Navy. Sa découverte intéressa d'autres spécialistes qui se mirent eux aussi à étudier ces cartes. Ce fut le cas de M.Walters du Bureau d'Hydrographie de l'U.S. Navy, du Le professeur D. Lineham directeur de l'observatoire de Weston, du professeur C. H. Hapgood du Keene College, New Hampshire, USA, auteur de la théorie sur le glissement de l'écorce terrestre, du professeur R.Strachan, du Massachusetts Institute of Technology ainsi que du Lt-Colonel H.Z.Ohlmeyer, Cdt du 8e escadron de reconnaissance technique de l'US Air Force.

Conclusion des spécialistes ayant étudié la carte:

L'île de Marajo, à l'embouchure de l'amazone est représentée, Elle ne fut découverte qu'en 1543.

Idem pour les îles malouines qui ne furent découvertes qu'en 1592.

Les Andes sont également représentés or elles étaient inconnue a l'époque.

De grandes îles sont représentées au dessus de l'équateur mais elles ne correspondent à aucune île connue. Il s'avère, en fait, qu'elles correspondent aux hauts plateaux sous marins des îlots St pierre et St Paul situé sur la grande dorsale atlantique. Ces haut plateaux étant inconnus en 1513 faut il en déduire qu'a une certaine époque il émergeait ? Mais quand ?

Les cotes de l'antarctique sont également représentées, or elles ne seront découvertes qu'en 1818.

L'Amérique du sud semble être relié à l'Antarctique par un isthme. Or celui-ci a disparu depuis 10.000 ans.

Le Lama, mammifère typique de l'Amérique du sud, est peint sur les Andes, il a été identifié en 1598 par les Espagnols.

Les cotes du groenland sont représentées sans glace et composé de deux îles distinctes ce qui est exacte mais comme celles-ci sont recouverte d'une seule et même couche de glace, la mise en évidence de ces deux îles ne fut révélées que récemment.

Les îles dessinées correspondent parfaitement aux pics sous glacières. Il est même à noter que l'un d'eux fut découvert grâce a cette carte par l'entremise de Mallery lui-même !

De plus cette carte est exceptionnelle du point de vue de sa précision : Les côtes de l'Amérique du Sud sont très précises, les distances avec les côtes de l'Afrique sont bien plus exactes que sur n'importe quelle autre carte européenne de cette époque. Par contre, la région des Caraïbes est très peu précise, l'échelle et l'orientation du groupe d'îles sont erronées. Cela peut être expliqué si cette partie de la carte vient d'un Colomb ayant cru que ces îles étaient le Cipangu (Japon) de Marco Polo et ayant tenté de faire correspondre les cartes. Et comme chez Colomb, Cuba est raccroché au continent. Notons qu'il existe à la même époque des cartes montrant Cuba comme une île, telle que celle de Juan de la Cosa, marin ayant navigué avec Colomb puis Vespucci. Il y a aussi un certain nombre d'îles légendaires dans l'océan, comme c'était courant sur les cartes médiévales.

Conclusion de Mallery :
"On ne sait pas comment ils ont pu tracer une carte si précise sans l'aide d'un avion. Mais ils l'ont fait ! "

Conclusions de Hapgood :
Le Pr Hapgood avance l'existence d'anciennes civilisations possédant une haute technologie en s'appuyant sur la précision de la carte de Piri Reis. Mais il semble qu'il aurait interprété certains points géographiques à son aise, afin de conforter son idée de la grande précision de la carte. Son argumentation principale porte sur la région des Caraïbes, erronée comme décrit ci-dessus. Il considère une île appelée Hispaniolia (la première colonie de Colomb, aujourd'hui Haïti et la République Dominicaine) comme Cuba, alors que celle-ci n'apparaît pas comme une île, comme chez Colomb. Il y a aussi des termes en Italiens, typiques de Colomb, au lieu de l'habituel Portugais. Cette partie vient donc plus certainement des cartes de Christophe Colomb que de celles d'une ancienne civilisation...

Suite a cela, Le Advanced CAD Laboratory du College of Engineering & Technology de l'université d'état McNeese a lancé le "Projet Piri Reis" consistant à mettre une bibliographie sur Internet, à retracer la carte à l'aide d'outils informatiques et à effectuer une comparaison rigoureuse avec les cartes modernes.

Je pense donc que l'on peut conclure que cette carte a bien sa place dans la rubrique des anachronismes puisqu'elle fait référence a des lieux qui ne seront découvert que bien après sa conception, qu'elle fait preuve d'une précision hors du commun pour l'époque (les longitudes ne sont utilisés que depuis 200 ans) et comble de l'ironie, cette carte, dessiné il y a 500 ans, servi a redécouvrir au vingtième siècle,une montagne du groenland caché sous la glace depuis des millénaires !!!

Alors d'où vient cette carte ?

Il semble évident que piri reis l'a réalisée en se référant à d'autres cartes plus anciennes. Si il s'est effectivement basé sur des cartes de Christophe Colomb, ou ce dernier avait t'il trouvé les siennes puisqu'il semble qu'il les possédait avant de découvrir l'Amérique et que c'est donc pour cette raison qu'il insista autant pour tenter la traversée de l'atlantique. Certains points mettent en évidence que ces cartes sont extrêmement anciennes puisqu'elles représente des détails qui ne peuvent plus être visible depuis des millénaires comme des îles qui sont a présent des haut plateaux sous marins, un isthme entre l'Amérique du sud et l'Antartique ce qui pourrait faire croire que le niveau de la mer était plus bas a cette époque. Or la dernière montée des eaux a eu lieu d'après les scientifiques lors de la dernière période glacière qui remonte a 10.000 ans environ donc cette carte a été effectué avant. Malheureusement, a cette époque, la science officielle nous apprend que l'homme vivait encore dans des grottes a la manière des cro-magnons et qu'aucune civilisations digne de ce nom n'existaient.

Jugez par vous même ...

Source : http://perso.wanadoo.fr/passe.present.futur/Articles/piri-reis.htm




Piri Reis (Spiritualité, Nouvel-Age - Autres)    -    Auteur : Jacques - France


1645 visiteurs depuis 2007-04-29
dernière mise à jour : 2007-04-29

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #323