Spiritualité, Nouvel-Age - Associations, Groupes
Sai Ram

Comme promis, voici plus de détails concernant l'interview du groupe américain d'aujourd'hui. A ce propos, il n'y avait pas eu d'entretien de groupe depuis longtemps. Tous ensemble, nous étions environ 250 . (ceci est vraiment un long courrier électronique mais, mes chers amis, si vous êtes américain, je vous conseille de le lire d'un bout à l'autre , pas seulement pour les bénéficiaires de cet entretien. Je comprend bien que des cassettes de ceux ci pourront être disponibles au centre de Tustin Book dans le futur.)

Au déjeuner (aux environs de 11 H 30, le samedi ) dans la cantine occidentale, une femme du Centre de Buffalo de dirigea vers moi et me demanda si je savais si les américains chantaient des bhajans dans le hall cet après midi. Je répondis " non " ! tout ce que qu'elle savais était que des fidèles des Etats Unis s'étaient donné rendez vous à 13 heures au Roundhouse 3. il y avait eu une séance de bhajans à 10 heures du matin pour quelques fidèles qui en avaient entendu parler un peu plus tôt. J'étais étonnée l'on pouvait chanter des bhajans sur en si peu de temps, car Swami est très sélectif sur le choix de la personne qui dirige les bhajans.

Je me suis présentée au R3 vers 12 H 45 . il y avait déjà un certain nombre de fidèles à cet endroit. Vers 13 H 20 la dame responsable (Girija ) nous plaça dans une file. Nous les femmes étions un peu mal organisées , mais nous avons généré un semblant d'ordre.Les hommes se sont levés en premier , puis les femmes quelques minutes plus tard . celles qui avaient pratiqué les bhajans étaient supposées censées être devant .il y a eu un peu de confusion à ce sujet , mais tout est rentré dans l'ordre par la suite.

Nous sommes arrivées à l'entrée des VIP du Sai Kulmant haal (il s'agit du coté des femmes ou plus en arrière )et se sont rangées dans une file une fois passé la sécurité . une fois à l'intérieur, la sécurité ne pouvait décider si nous étions à l'intérieur du mandir ou s'asseoir à l'extérieur et attendre. C'était drôle, être en cercles ! finalement nous nous tenions assis à l'Ouest du Mandir et attendions. Les chanteurs qui ont pratiqués plus tôt ,étaient en deux courtes petites rangées devant et le reste d'entre nous étions en plusieurs longues rangées. Pendant que nous attendions , Girija a compté le nombre de femmes que nous étions (environ 140 ) . je me suis finalement rendu compte que nous n'étions pas là pour chanter des bhajans à la séance habituelle de 15 H 15, mais peut être quelques uns pour Swami après le darshan . le Canada a eu un entretien de groupes hier ( vendredi ) , peut être en aurions nous une aujourd'hui ? Ne serait ce pas merveilleux ?

Aux environs de 2 heures de l'après midi, nous étions conduits par la sécurité, ligne par ligne, à l'intérieur du mandir, les chanteurs en tête. Nous avons pris place. Par la grâce de Swami je n'étais pas loin de la rangée de devant. Après avoir pris place et un " reculez s'il vous plait " pour faire de la place aux femmes VIP , je regardais autour de moi. L'estrade de Swami (avec micros ) avec un podium à côté de lui (c'était en face de l'autel et à côté de son fauteuil habituel . Le fauteuil rouge pivotant de Swami était derrière son pupitre. Maintenant j'étais certaine qu'il s'agissait d'une entrevue de groupe et non pas d'une séance de bhajans. Les hommes étaient déjà assis de l'autre coté le long de l'allée du milieu.

Nous étions tous capables de nous installer à l'intérieur du Mandir (très heureuses !). nous étions assis en attendant tranquillement. A 14 H 12 (il y avait une horloge sur le mur du mandir ) , vous pouvions entendre la musique du darshan démarrer. Etant à l'intérieur du mandir, nous n'avons pas pu vous Swami entrer dans le hall ou ce qu'il faisait en dehors , mais probablement comme à Son habitude - traverser l'allée principale ou couper à travers les lignes des dames de l'hôpital ou de la section des professeurs, en traversant le mandir.

Il se tenait en dehors du mandir parlant aux VIP indiens pendant un moment, puis arriva dans le mandir,comme un souffle d'air frais . il était 2 H 16 de l'après midi . Il nous souri . Puis, il se tourna pour parler au Dr.Goldstein quelques instants.Je ne pouvais pas entendre ce qui ce disait. Il y avait un ventilateur près du pupitre de Swami, bien qu'il était très silencieux, il faut juste suffisamment de bruit pour entendre ce qui se disait du côté des hommes. Il finit de parler au Dr.Goldstein puis arriva par l'allée principale entre les hommes et les femmes . il sourit de nouveau et inspecta le groupe pendant un moment. Je pus voir comme Sa joue était encore très gonflée , mais pas autant qu'il y a quelques jours.

Ensuite, il marcha dans l'allée. Il fit de la viboutthi par deux fois, demanda à des fidèles d'où ils venaient et prit quantité de lettres. Au bout de l'allée , il fit demi tout et revint sur le devant, prenant encore plus de lettres tellement qu'il ne pouvait plus les tenir toutes et quelques unes tombèrent . une dame de l'allée les lui ramassa . Ses assistants étaient sur le point de l'aider, mais Il leur fit signe de ne pas bouger. Il était souriant et très heureux . il parla doucement aux fidèles tout le long, mais je n'ai pu entendre ce qu'il se disait.

Après être revenu au bout de l'allée, Swami est sorti du mandir et entra dans la salle d'interview avec les lettres. Il revint peu de temps après, les mains vides . Puis, il alla vers Son pupitre et de tint derrière lui. Toutes les fenêtres et les portes avaient été fermées. Il faisait bien chaud et beaucoup d'entre nous faisaient de l'air avec leurs éventails.

Un ventilateur sur le sol avait été placé pour souffler de l'air à droite de Swami . Mais , Il demanda à Anil Kumar de le bouger et de le diriger vers les femmes - comme c'était délicat ! bientôt, j'ai pu sentir l'air frais et n'avait plus besoin de ma éventail du tout ? . je n'avais pas emporté mon journal.

Aussi je pris des notes sur un des bouts de papier et inclus dans mon livre de bhajans .Souvenez vous, nous étions ici seulement pour chanter des bhajans, pas pour avoir un entretien !

Swami demanda au Dr.Golstein de commencer. Ainsi, il monta sur le podium et commença par remercier Swami de cette opportunité . Swami l'arrêta au milieu de la phrase et lui dit de s'asseoir. Swami avait un sourire si doux et si charmant sur son visage . IL y a eu quelques applaudissements, mais leva Sa main pour les arrêter. Il dit que nous étions dans le "Sri Sathya Sai Institute of Higher Being". nous avons l'opportunité de découvrir qui nous sommes et pourquoi nous sommes là.

Après quelques observations , Swami indiqua que le moment était venu pour le Dr.Goldstein de conclure. le Dr.Goldstein demanda à Swami de nous faire la grâce d'un discours divin .Bien entendu Swami répondu favorablement.

Il était 2 heures 30 de l'après midi lorsque Swami se leva et Anil Kumar vient sur le podium pour traduire. Swami tapota sur les micros pour voir s'ils fonctionnaient (il y a eu petit rire de la part des fidèles ). J'étais incapable d'obtenir tout ce que Swami a dit, mais voici quelques unes de mes notes (s'il vous plait pardonnez mes fautes ! ) :

Il commença par nous appeler"Incarnations de l'Amour" Beaucoup de ceux qui sont ici sont déjà venus. Vous avez épargné beaucoup d'argent pour venir ici. Pourquoi êtes vous venu ? vous êtes ici pour expérimenter la béatitude ? avez vous vraiment expérimenté la béatitude ? lorsque nous enquêtons,nous pouvons jouir de la béatitude. Nous suivons plusieurs chemins spirituels et lisons de nombreux livres, mais toujours pas de béatitude. Avons nous mis en pratique un ou deux Enseignements de bhagavan ? sans cela dans quel but venir ici encore et encore ? beaucoup de choses ont été enseignées - les 5 valeurs - au fait, qu'est ce que la vérité ? combien y a t-il de syllabes dans le mot "sat" ? " sat " désigne ce qui est permanent . qu'est ce ? la vie "a " est la nourriture. " ya " est le soleil qui produit de la nourriture. Pour cette vie, la nourriture est nécessaire. Le soleil est responsable de la nourriture . Sathya signifie avec la grâce du seigneur Soleil .Nous avons de la nourriture. Si nous lisons à l'envers cela signifie que laissons libre court à des paroles non indispensables et perdons notre temps. Moins de paroles, plus de pratique spirituelle . si nous nous laissons aller à de vaines discussions, comment est il possible de faire des exercices spirituels ?

Puis Swami parla de Bouddha et comment il arrêta d'aller vers des professeurs et de lire des livres et décida seulement de faire des recherches sur ce qu'étaient les dons de Dieu et comment ils pouvaient être utilisés correctement. Les dons sont les 5 éléments, l'espace, le feu, L'eau , la terre et l'air. Nous n'utilisons pas correctement les dons de Dieu.

Pourquoi la langue nous a t elle été donnée ? pour goûter et toujours dire la vérité. Parlons nous avec des mots doux ? sont ils utiles ?Il commença par s'asseoir sous l'arbre de la méditation. Il commença par de bonnes paroles. Puis il demanda pourquoi les yeux avaient été donnés ? quel avantage de pouvoir voir le monde ? Il en arriva à la conclusion que nous devions avoir une bonne vision.

À quoi sert-il de parler ? le mérite consiste dans le fait d'aider les autres. Puis vient la bonne écoute . voyez le bien, entendez le bien, parlez du bien. Quel est le plus important des trois ? les vibrations de toutes les trois devraient venir de l'intérieur. Un coeur pur est indispensable pour cela. Le coeur est la chose la plus essentielle de toutes. Le courant du coeur nous aidera à voir, parler et entendre le bien.

Ensuite viennent les bons sentiments .Si vous n'avez pas de bons sentiments alors vous ne pouvez avoir de bonnes paroles, visions, écoute. Une pensée pure également , et enfin un bon travail. Avec tout cela vous devriez faire du bon travail. Swami raconta ensuite une histoire d'un homme appelé Patel qui avait tout ce qu'il voulait, tous les conforts , plein d'argent. Il s'assit en méditation. Il a un ami qui est un homme d'affaires aux Etats Unis. L'ami appela Patel, mais Patel lui dit qu'il viendrait après sa méditation. Son ami lui demanda " pourquoi médites tu ? est ce que c'est pour l'argent ? pour avoir plus d'argent ? pour les plaisirs du monde ? Patel répondit :"Non" alors pourquoi ? Patel sourit et dit : je ne médite pas pour les plaisirs mondains, j'ai suffisamment de plaisirs mondains. Je désire ce que Dieu a - la paix et la béatitude. Ce sont des biens appartenant à Dieu. Je médite pour les acquérir. Je médite et prie Dieu.

Ainsi, ce que nous devrions désirer est ce que nous n'avons pas - la paix et la béatitude. Ce sont des cadeaux de Dieu. Ils ne sont pas dans la nature. Il y a pas de paix, seulement des objets (jeu de mots en anglais entre "peace" et "pieces")c'est seulement avec Dieu.

Priez Dieu pour ces deux choses : la paix et la beatitude. C'était la quête du Bouddha. Il priait Dieu pour voir toutes bonnes choses. Cette vision peut aider - ceci est le message de la Bhagava gita.

Alors que devrions nous faire ? faire des choses pour aider les autres. Nous devrions aider ceux qui ont faim. Nos paroles devraient être sacrées. Nous utilisons des mots durs. La langue est si douce - elle devrait toujours parler avec des mots doux. Ces paroles douces devraient venir du cour seulement. Le cour peut être plein de paix et de béatitude.sanctifiez votre cour.

Ne voyez pas le mal, voyez ce qui est bien.

N'écoutez pas le mal, écoutez ce qui est bien.

Ne parlez pas du mal, parlez du bien.

Ne pensez à ce qui est mal, pensez à ce qui est bien.

Ne faites pas le mal, faites le bien.

Ceci est le chemin vers Dieu.

Ce sont les cadeaux de Dieu.

Swami raconta l'histoire du Bouddha en train de mourir. Ananda, son assistant pleurait. Bouddha lui dit qu'il était jaloux parce que Boudha était dans la béatitude. Ne soyez pas jaloux. Alors Ananda se rendit compte qu'il n'avait rendu personne heureux.

L'homme est :

M= maya (l'illusion )- sacrifiez l'illusion

A= Atma - visualisez l'Atma

N = Nirvana/libération

Quel est la cause de la naissance humaine ? Nous délivrer nous-mêmes de Maya. Tout est nuages qui passent. Quel est l'utilisation de la vie et de l'éducation ? l'homme se comporte comme un animal ,il est écoeurant .Les animaux ont une raison et une saison. L'homme n'a pas de saison ni de raison !

Les Védas parlent de 5 principes . nous les avons perdu.

1. pragjana : consciente intégrée constante .

2. Tat Twam Asi - nous ne sommes pas séparés de Dieu. Lui et moi sommes Un.

3. Je suis le Brahmâ Atma. Je ne suis pas un homme, je suis l'Atma. Je ne suis que cela. Je ne suis pas séparé. Je suis avec Dieu et je suis Dieu. Dieu est à l'intérieur de moi.

Le Soi cosmique est divin. Dieu est l'unité dans la diversité. Vous devez admettre cela en profondeur. Celui qui veut atteindre Dieu - Fait il tout cela ? non ! au moins, faites une chose ou deux. Aidez toujours, ne blessez jamais.

Aidez autant que possible. N'utilisez jamais de paroles blessantes. Lorsque nos cours sont purs et sacrés, les mots deviennent doux.Vous êtes Un . ne pensez jamais que Dieu est séparé de vous. Ce "je " et l'Atma n'êtes pas séparés. Dieu est au dessus, en dessous, à l'intérieur de nous .Toutes les pratiques spirituelles devraient être raisonnables. Les résultats peuvent aller et venir. Ils devraient être permanents.

Tournez vous vers l'intérieur. Fermez les yeux. Chaque chose est une réaction de l'être intérieur . (Swami corrigea Anil Kumar lorsqu'il dit que chaque chose est un "reflet" de l'être intérieur )

La Joie est :

J = Jésus

O = Hers (les autres )

Y = Ou/I (vous, moi )

Pensez sans cesse : je suis Dieu et vous devenez Dieu. Dieu n'est pas séparé de vous. Dieu est seulement UN. Servez autant que possible. Tant que vous êtes en vie, vous devriez servir les autres. Rien d'autre n'est séparé de vous. N'allez pas par la société , allez par le principe de l'unité, qui est divin. l'unité est la divinité.

Pourquoi lire tant ? avons nous mis en pratique quelque chose ? Swami demande de la mise en pratique. Si vous ne pouvez pas mettre en pratique tout d'un coup, mais mettez au moins une chose ou deux. le faisons nous ? non ! faites au moins une chose. Il n'est nul besoin de faire de la publicité à ce sujet.

Aimez vous votre famille ? Montrez votre amour en premier - c'est la première pratique spirituelle.

Lorsque vous voyez un homme souffrir - tentez quelque chose pour apaiser cette souffrance - selon vos possibilités. Trop d'excès est insensé.

La discipline est indispensable au succés. si vous avez soif, vous ne buvez pas quatre litres d'eau , un verre suffit ,vous n'en avez pas besoin de plus. Tout chose doit avoir une certaine limite.

Beaucoup de personnes utilisent mal le nom de Bhagavan. Un mauvais usage est mauvais partout. Quelle est la pratique spirituelle ? en faisant les bhajans, faites les complètement et chaleureusement. Guru Nanak a débuté la communauté en chantant. Toutes les voix devraient se fondre en une. Rejoignez la communauté des chanteurs et chantez la gloire de Dieu. Si vous aimez être seul, ne rejoignez pas la communauté. Vous pouvez chanter seul.

Voyez si personne n'est blessé par vos actes. Enseignez seulement ce qui est bon. Pour les profanes, expliquez clairement les enseignements de Bhagavan,clairement, en dehors de l'expérience. Dans ce monde il y a beaucoup de fidèles mais personne qui soit sur l'évolution appropriée. Tuez l'immoralité à l'intérieur de vous. Cela est la spiritualité - pas seulement des rituels. Les êtres humains devraient être transformés en divins. Au lieu de toutes les pratiques spirituelles, nous devrions aider les autres.

Le bijou dans la main est la charité. La vérité est le bijou du cou. Parlez vrai est la décoration. Le bijou est l'écoute des vérités sacrées. Ecoutez les.

Swami s'arrêta et regarda le Dr.Goldstein. Celui-ci vint sur le podium et posa quelques questions à Swami qui s'étaient posées pendant la conférence sur le Séva.

Devons nous travaillez avec d'autres organisations (telle que la Croix-Rouge, etc )? Swami dit qu'il fallait laissez ces organisations faire leur travail. Nous devons faire le notre séparément. Nous avons notre propre timing.

Peut on être présenter (sous forme de matériel imprimé ) les enseignements de Swami au public ? Swami dit que nous devons seulement montrer l'exemple. Aucun matériel n'est nécessaire. Il y a eu des applaudissements.

À ce moment, un indien se leva (désolée je sais pas qui c'était ) vint vers le pupitre et tendit Swami un morceau de papier avec quelque chose écrit dessus. Swami y jeta un coup d'oeil puis il matérialisa un bracelet en or pour lui,essaya de lui mettre, mais eu des difficultés avec le fermoir. Ce fidèle l'aida à le fermer .puis Swami retourna lire le papier.

Swami s'arrêta de lire et dit que les pays étrangers, il y avait des indiens qui avaient fait une quête l'argent en Son nom en disant des mensonges. Ils disent qu'ils vont construire un temple ou une école. ce sont des mensonges. Swami n'amasse pas d'argent. si quelqu'un vous demande de l'argent, prenez garde !

Puis Swami matérialisa une bague pour un autre indien qui était sur le devant et dit " taille parfaite"

Tandis qu'Il lui mettait, avec un large sourire (le fidèle,lui aussi, souriait comme Swami ).

Le Dr.Goldstein posa une autre question à Swami à propos des règles de conduite. Swami a dit que chaque pays devait suivre sa propre culture : pas de compétition.

Swami dit qu'Il ne tendrait la main pour quoi que ce soit. "Je ne suis pas un mendiant ! (il sourit et des fidèles aussi , étouffant un petit rire ).Je suis grand, grand !( jeu de mots entre "beggar" et "bigger" ) ma vie est Mon message ! suivez ce que dit Swami, il n'y a pas d'autre chemin ". Anil Kumar traduisait message avec beaucoup d'émotion et d'énergie. Swami le corrigeait gentiment, traduisant l'émotion qui en provenait. Anil Kumar joignit les mains et s'excusa gentiment auprès de Swami . Après cela, le Dr.Goldstein revint s'asseoir dans la rangée des hommes. Il était 15 h 30.

Swami poursuivit Son discours.

Respectez les gens et ne critiquez pas, même si vous êtes critiqués. Soyez silencieux.

Remplissez vos cours d'amour. il n'y a rien au dessus de l'Amour. l'entière propriété de Swami est l'Amour. Nous sommes tous des actionnaires de cette propriété (applaudissements ).N'importe où ou vous servez, Swami est avec vous. Beaucoup sont venus ici plusieurs fois, mais ils n'ont pas compris les enseignements de Swami . parlez avec amour et respectueusement.

Ceux qui ne sont pas des fidèles le deviendront par notre exemple. nous nous changeons le monde sera changé. Priez pour la paix et la béatitude. l'homme moderne a des désirs sans limites mais il en veut encore plus. Aidez l'homme méritant. Utilisez votre discernement en donnant de l'argent.

Aux Etats Unis,même si nous sommes une nation riche, nous sommes pauvres parce que nous avons des désirs (mais pas de contentement ). Celui qui a beaucoup de contentement est le plus riche (applaudissements ).Swami demanda si nous avions des doutes. Personne ne répondit.

Swami dit que les doutes sont des nuages qui passent et souvent viennent quand nous avons des difficultés. Les difficultés sont bonnes pour nous. Les soucis sont pour notre propre bien. Ne soyez pas inquiets ou peinés par ces difficultés. De temps en temps il y a des dépressions à causes des déceptions.

Pensez que les difficultés sont des cadeaux de Dieu et vous n'aurez pas de dépressions.

Beaucoup de jeunes personnes ont des doutes. Cela provient de l'ignorance. soyez heureux malgré tout.

Telle est la nourriture, telle est la tête. Telle est la tête, tel est l'accord avec Dieu. Elles sont liés. Les américains aiment la viande. Swami ne les forcera pas à abandonner la viande, mais toutes les pensées ont pour origine la nourriture que nous mangeons. Une alimentation non végétarienne est très mauvaise. Il y a plein de protéines dans le lait, le soja et les légumes .Abandonnez le fait de ne pas être végétarien, de fumer et de boire. Fumer cause des problèmes de santé et de cour.

Dans des pays comme Singapour, la Malaise ou l'Allemagne, le test pour faire exploser des bombes a rendu l'eau empoisonnée. Les animaux boivent l'eau, l'homme mange les animaux et attrape le cancer. La pollution des aliments nous rend malades. Les médecins disent que le cancer est rampant. il était quelquefois là, mais non endémique (présent habituellement ). Les médecins suspectent des cancers dans chaque chose. si vous prenez de la nourriture pure et sacrée , vous n'attraperez pas de cancer. La pollution est la cause du cancer endémique - dans l'eau, la nourriture et l'air.

Swami nous bénit tous afin que nous ayons tous une longue vie, en pleine santé, joyeuse , paisible, une vie heureuse. Partager le bonheur avec tout le monde. Swami mit une rose dans la poche du Dr.Goldstein (il se leva du pupitre ), lui tapota l'épaule avec amour et lui dit : "êtes vous heureux maintenant ?"

Dr.Goldstein (et chaque personne dans la pièce sans doute ) était très heureuse.

Quelqu'un devant (du côté des hommes ) questionna Swami au sujet des oreillons. -combien de temps les auraient t-ils encore ? Swami répondit un jour ou deux avec un régime correct.

De la même manière qu'un membre de notre famille, Il nous donna des détails à propos des oreillons. Samedi était le 19ème jour. Demain ou après demain ce serait terminé. c'est déjà dégonflé ce jour. Le gonflement de la joue a commencé dans la mâchoire. Il était incapable de parler ou de boire de l'eau. Il ne pouvait pas se guérir Lui-même ou alors il aurait été égoïste. Il n'y a aucun d'égoïsme dans C'était

D'abord il y a eu une insupportable et atroce douleur. Swami la contrôla. Il n'a pas d'attachement au corps, si bien qu'il fut capable de donner des discours et d'être présent aux programmes culturels pour la conférence et au Gurupoornima. Il n'y a pas de vacances pour C'était , seulement des jours saints ( jeu de mots entre "holiday" et "holy day "). Ces maux vont et viennent. Dans deux jours ils seront parti. Son expression était si grosse auparavant - comme un gros fruit (une orange ? ) .les fidèles riaient parce que Anil Kumar et Swami riaient. Ne vous sentez pas tristes. Ils vont et viennent. Utilisez le contrôle de vos pensées.

Un enfant souffrait . le Principal du collège envoya un télégramme à ses parents. Le médecin dit que l'enfant ne pouvait être soigné - qu'il devait endurer la souffrance. Swami vint en voiture voir l'enfant et lui demanda ce qu'il voulait. Il répondit : "faire disparaître la douleur". Alors Swami prit l'a pris sur Lui. Il le fit comme au temps où il prit sur Lui la paralysie. Il ne peut pas se soigner Lui-même.

Swami raconta l'histoire d'une femme qui avait 3 enfants en bas âge et qui avait récemment perdu son mari. Elle avait seulement un petit revenu. Elle avait eu une attaque cardiaque. Swami était à Brindavan . la femme a été amenée. Swami dit à ses étudiants , n'ayez pas peur. Ils prirent Swami à l'étage alors qu'Il prenait la crise cardiaque de la dame. La femme alla mieux. Plus tard elle amena ses enfants Le voir. Il a du supporter l'attaque cardiaque pendant 9 jours. Il ne pouvait plus bouger. Mais finalement, il y a eu une guérison totale.

Tous les avatars ont pris sur eux la maladie. Ces choses n'ont pas été consignées. Toutes les divinités font leur devoir. Je suis prêt, prêt ! aucun ne se tiendra sur le chemin du Seigneur. La routine a continué (à l'ashram ). Les 15 derniers jours , Swami a assuré chaque discours et fonction. Les médecins ont dit de prendre du repos, mais le repos ne guérira pas.

À 16 h, Swami fit une pause et le Dr.Goldstein dit "bhajan" .Swami répéta : "bhajans" , alors Il s'assit dans chaise rouge pivotante derrière le pupitre. Nous avons commencé par 3 "om". Nous avons chanté 4 chants, deux conduits par le groupe des hommes et deux par deux groupes différents de femmes. (les chants étaient : "Maha Ganapate" (les hommes commencé par celui-là ),,"guru guru guro bhajo guru sathya sai" (femmes ) , "hare om namah shivaya" (hommes ) et "sai ma tapita (femmes ).

Swami s'assit en se balançant sur la musique. Au bout de quelques minutes, il ramassa le papier qu'on lui avait donné plus tôt et le lit un moment, puis le posa et écouta de nouveau. Il apparaissait très content de nos chants.

À 16 h 10 Swami se leva et on lui présenta une lampe "Arati " avec une grande boite d'allumettes. Il n'arrivait pas à comprendre comment l'ouvrir dans un premier temps, puis il trouva la solution. Il alluma la lampe puis il lança la boite entière à un homme sur le devant. Swami marcha alors du mandir vers la véranda. Comme il partait, Anil Kumar s'est levé et nous fit signe de chanter plus fort et avec plus d'énergie. nous avons fait cela et ça a résonné beaucoup mieux qu'auparavant ! nous chantions un peu faiblement avant. Après les slokas, Swami revint à l'intérieur. il a parlé aux hommes de devant pendant quelques instants. Je n'ai pas pu entendre ce qui se disait, mais Swami était souriant et Joyeux. Puis il se mit en marche vers une dame pour ouvrir la porte. Une jeune dame se leva et a défait le pêne, puis s'assit de nouveau. Swami se dirigea vers toutes les femmes de sortir par cette porte. à contre cours nous avons pris congé de Lui. Nous partîmes de façon ordonnée vers le coté Ouest du temple, où les préposés de la sécurité nous installèrent dans les rangs pour les bhajans de 17 h 15 .il était 16 h 30.

Pendant que nous attendions que les bhajans commencent, Mesdames Shoury et Asha (les assistantes de Swami du coté des femmes ) distribuèrent des sachets de vibbouthi (du panier rouge de Swami - celui qu'Il conservait dans la salle d'entrevue ) et une photo carte de Swami avec une prière au dos (Oh Seigneur prend mon Amour et laisse le couler."). J'ai eu 3 sachets de vibouti.

Les bhajans ont commencé à 17 h 15 . nous les femmes chantions joyeusement ( je suppose que les hommes étaient dans le même esprit de l'autre côté ) ,encore étonnés de notre très grande chance.

Aux environs de 17 h 40 les bhajans ont pris fin et Swami est venu dans le hall, marchant parmi nous. Il nous fit un grand sourire et nous bénit. Il continuait de nous sourire alors qu'il remontait l'allée et se dirigeai vers le Poornachandra.

Une très incroyable (et inattendue ) après midi venait de se terminer. Beaucoup de gratitude à Swami et également à ceux qui l'ont organisé.A Ses Pieds. Amour

April




Sai Ram (Spiritualité, Nouvel-Age - Associations, Groupes)    -    Auteur : Sai Ram - USA


1957 visiteurs depuis 2006-12-29
dernière mise à jour : 2006-12-29

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #193